Pièges Extérieur ANTI-MOUSTIQUES Agrandir l'image

Pièges Extérieur ANTI-MOUSTIQUES

132,50 €

Nouveau

Idéal pour éliminer les moustiques autour des terrasses, tonnelles de jardin, ateliers artisanaux, agricoles, garages, petits locaux industriels, ...
PROTECTION AUTOMATISEE, WATERPROOF, SILENCIEUX, DISCRET, JUSQU’A 2 MOIS DE PROTECTION PAR RECHARGE,...

Plus de détails

Attention : dernières pièces disponibles !

En savoir plus

Caractéristiques: You Get OUT est un appareil de capture à usage public et professionel, en plastique de qualité qui ne dégage pas d’odeur perceptible par les moustiques. Très robuste et d’une grande sécurité, il produit du CO2 par voie photo-catalytique et de la chaleur, combiné à une recharge d’Activix-Pro qui imite parfaitement les stimuli olfactifs produits par la peau. Lumière noire UV. Zone d’aspiration très performante pour la capture efficace des moustiques ainsi que les mouches et les phlébotomes qui s’approcheront du dispositif.

Résiste à l’eau : certification IP64

Protection: assure une protection totale contre tous les types de moustiques, ainsi que les mouches et les phlébotomes, jusqu’à 2 mois par recharge.

Insectes cibles: toutes les espèces de moustiques en Europe, mouches, phlébotomes.

Période d’utilisation: en continu pendant la saison des moustiques.

Composition: sels d’acides aliphatiques

Conditionnement, 1 emballage carton contenant:
1 Appareil You Get OUT
1Câble d’alimentation et son tranformateur 12V
1 Recharge Activix Pro pour 2 mois de protection

Le cycle biologique du Moustique “Tigre”
Avec des Températures moyennes au-dessus de 25°, son cycle biologique de reproduction est inférieur à 10 Jours.
Dans nos climats, il faut 15 à 20 jours, et il peut y avoir de 5 à 10 générations par an, avec les premières éclosions au mois d’avril et les derniers adultes au mois de novembre. Dans les pays tropicaux, l’on observe jusqu’à 17 générations par an.

1. La ponte
Chez l’Aedes Albopictus, elle intervient sur des substrats solides, légèrement au-dessus de l’eau (11 mm en moyenne) et parfois directement sur l’eau. La femelle préfère pondre à l’extérieur des bâtiments, à la hauteur du sol et à l’ombre.
Elle est attirée par de l’eau contenant des détritus végétaux, de couleur sombre, dont se dégagent des substrats rugueux et verticaux sur lesquels elle déposera ses oeufs. Dans une véritable stratégie de sécurisation, la femelle ne dépose pas tous ses oeufs au même endroit, de même qu’elle a auparavant multiplié ses sources d’approvisionnement de sang pour nourrir ses oeufs, afin de conforter sa probabilité de qualité.
Chaque femelle aura au-cours de sa vie environ trois cycles de fécondation et ponte, avec à chaque fois une centaine d’oeufs.

2. L‘oeuf
Il a une mortalité naturelle très basse. Elliptique, avec des extrémités pointues, il mesure environ 0,6 x 0,2 mm. Blanchâtre à la ponte, il obscurcit très vite pour devenir noir brillant.
Les oeufs, qui ont une durée de vie d’environ 9 mois, résisteront à des hivers de -5, -10° pour éclore au printemps suivant.

3. L’‘embryogenèse et l’éclosion
L’embryogenèse dure de 6 à 10 jours. La submersion de l’oeuf active sa finalisation et plusieurs facteurs influencent l’éclosion, dont principalement la tension d’oxygène de l’eau, avec un taux d’éclosion de 62 % avec 7,6 ppm et de 94 % avec 1,5 ppm. Si les oeufs ont été séchés, ils n’écloront qu’avec des tensions d’oxygène très basses. La température influence également l’embryogenèse et l’éclosion.

4. La Larve
Les larves ont une mortalité élevée.                                                                                                                                           Avec une alimentation optimale, les 4 stades larvaires durent, dans nos climats, de 7 jours, à 27°, jusqu’à 20 jours, à 15/18° et, à 11°, l’accroissement s’interrompt. En absence d’alimentation, ils peuvent se prolonger sur 58 jours pour la femelle et 24 jours pour le mâle. L’augmentation de la densité de larves augmente leur mortalité et entraine une diminution de la taille des adultes ainsi qu’une moindre quantité d’oeufs par femelle.

5. La Pupe, ou Nymphe
Son développement est également tributaire de la température : à 15°, il est d’environ 4 jours et, au-delà de 25°, d’un jour ou deux. Tant la pupe, que la larve de 3è ou 4è stade, peuvent survivre un jour sans eau, à condition que l’humidité soit supérieure à 87%. La mortalité de la pupe est très basse, même en cas de surpopulation.

Avis

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Pièges Extérieur ANTI-MOUSTIQUES

Pièges Extérieur ANTI-MOUSTIQUES

Idéal pour éliminer les moustiques autour des terrasses, tonnelles de jardin, ateliers artisanaux, agricoles, garages, petits locaux industriels, ...
PROTECTION AUTOMATISEE, WATERPROOF, SILENCIEUX, DISCRET, JUSQU’A 2 MOIS DE PROTECTION PAR RECHARGE,...

Donnez votre avis

Accessoires